WorldSkills 2023, Lyon ville candidate : une histoire belge.

En 1995, la France a organisé la 33ème « Olympiade des Métiers », compétition internationale de la vocation professionnelle, devenue WorldSkills en 1999. Lyon est à nouveau candidate face à la ville de Aïchi (Japon) pour organiser WorldSkills 2023. Elle est aussi un peu le berceau de WorldSkills Belgium.

485 compétiteurs venus de 28 pays étaient présents en 1995, mais pas la Belgique qui avait pourtant envoyé des compétiteurs entre 1955 et 1977 à ces compétitions métiers et, avait même organisé l’événement en 1958 et en 1969 à Bruxelles.

Heureusement, Jean-Franz Abraham, patron des carrières de la Pierre Bleue Belge à Soignies et qui y assistait, a su convaincre plusieurs grands secteurs (Construction, Agoria, Horeca, Coiffure et extraction évidemment) de fonder ce qui est aujourd’hui WorldSkills Belgium en 1998 et d’envoyer 10 compétiteurs à WorldSkills Montréal 1999.

Que de chemin parcouru en 20 ans. Près de 300 jeunes Belges ont participé à une compétition internationale. Le nombre de pays membres de WorldSkills dans le monde ou le nombre de compétiteurs a été quasiment multiplié par 3 en seulement 20 ans, preuve que dans le monde en mutation que nous vivons, « L’Avenir, c’est deux mains » ou encore que « Skills Change Live ».

Le choix entre les deux villes candidates aura lieu le 21 août durant l’Assemblée générale de WorldSkills à Kazan.

A découvrir, les vidéos de présentation de la candidature de Lyon :

http://www.worldskills-france.org/application/files/9915/5255/7510/WSFR_Elysee_7mai2019_WSC2023_EDF2019_BD.mp4

https://www.youtube.com/watch?v=1kSCgjxyPvM&feature=youtu.be

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de traceurs (cookies) afin de réaliser des statistiques anonymes de visites et vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux.